le cafard des bois : les astuces magiques pour s’en débarrasser efficacement !

Happy1892 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)
0

Le cafard des bois d’Uhler ou Parcoblatta uhleriana, est une espèce de Parcoblatta dans l’ordre des Blattodea, originaire des États-Unis et du Canada. C’est une espèce forestière également présente dans les environnements perturbés et urbains. Le mâle de la blatte des bois vole librement, en revanche la femelle ne le peut pas.

comment peut-on identifier la blatte des bois ? quelle est sa morphologie ?comment se développe -t- elle ? ou peut-on la trouver ? de quoi se nourrit-elle? et comment se prévenir de cet insecte nuisible ?

vous trouverez les réponses dans ce qui suit .

La morphologie du cafard des bois :

La morphologie du mâle :

De couleur jaune brunâtre pâle presque uniforme, avec des ailes antérieures épaissies légèrement plus foncés.

cafard de bois male
le mâle du cafard de bois.
Wikimedia : by Happy1892 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)

La blatte des bois mâle est un relativement mince, avec une tête peu large et une bande brunâtre du milieu et des yeux vers le bas. Le bouclier derrière sa tête appelé aussi pronotum est presque elliptique, est plus large au milieu avec des angles arrondis.

La morphologie de la femelle :

Le cafard des bois femelle est plus variable que son mâle au niveau de la couleur, mais la plupart des temps elle apparait brun noirâtre brillant et parfois brun rougeâtre foncé.

La coloration de la femelle de l’espèce est plus variable, mais elle est généralement d’un brun noirâtre brillant, et parfois d’un brun rougeâtre foncé hormis son abdomen.

cafard des bois femelle
la femelle du cafard des bois.
wikimedia :by Happy1892 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)

Le bord de ses ailes antérieures et ses pattes sont généralement de couleur brun châtain.

Sa tête est plus large que celui du mâle et ses ailes sont rudimentaires.

Son pronotum est presque rond et plus large au niveau de la base.

En effet La femelle du cafard des bois se distinguent facilement des autres espèces de Parcoblatta par ses ailes courte séparée et leur couleur noire brillante, cependant le mâle Parcoblatta uhleriana est difficile à identifier et sur tout avec le male Parcoblatta fulvescens et aussi avec le mâle de la Parcoblatta virginica .

Le développement du cafard des bois :

La femelle porte une oothèque qui mesure entre 6 et 9 mm de longueur et entre 3 et 5 de largeurs.

oothèque cafard des bois
l’oothèque du cafard de bois.
wikimedia : Happy1892 at English Wikipedia / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

L’oothèque de la blatte des bois et entièrement différente de celle des autres espèces de blattes, grâce à la disposition rangée de petites projections coniques.

L’habitation du cafard des bois :

La blatte des bois est une espèce forestière et bien précisément les forets à feuilles caduques dense, on peut la retrouver également sur le long des frontières des zones boisées et aussi dans les zones suburbaines.

Parcoblatta uhleriana ont une préférence pour les micro-habitats qui ont une moisissure foliaire profonde et humide ainsi qu’une litière végétale.

Le cafard des bois préfère s’abriter sous les feuilles sèches et humides, les aiguilles de pin et d’autres débris, ainsi que sous l’écorce meuble, aussi dans les Bois en grume en cours de décomposition, et également sur le feuillage, l’herbe et sur les routes pendant la nuit.

Sur les zones boisées, les femelles sont généralement observées au sol, en revanche les mâles se retrouve principalement sur les buissons.

La femelle se déplace sur le saule à cause de ses petites ailes qui ne lui permet pas de voler, tandis que le mâle vole vers les brins d’herbe. En effet le mâle peut atteindre une hauteur de 80 centimètres dans les zones forestière et moins de 60 dans les autre différentes zones.

La nourriture du cafard des bois :

La blatte des bois se nourrit sur les champignons, de la mousse, des excréments d’oiseaux et Les crânes de mammifère.

La majorité des femelles sont attirées par la mélasse (une mixture résultant du raffinage du sucre extrait de la betterave sucrière ou de la canne à sucre). Le cafard des bois peut être attiré -la nuit- par le miellat sécrété par les pucerons sur les poiriers pendant la nuit.

Le comportement du cafard des bois :

Des blattes de bois se nourrissent d’un crane d’oiseau ont été observées en train de se mordre, de se donner des coups de pied, de se donner des poumons et de se tenir debout lorsqu’elles se sont contactées les unes des autres.

Dans une étude menée par Gorton, Jr., Robert E., Bell, WJ en 1983  » The University of Kansas Science Bulletin » a montré que les cafards de bois ont un niveau d’agonisme (d’affrontement) plus élevé dans les rencontres de même sexe, leur niveaux d’agonisme est dans les environs de 31 à 36% des rencontres, des menaces dans 42 à 48% des rencontres, des coups de pied dans 19 à 20% de rencontres et coups de pied ou morsures par les deux cafards dans 2% des rencontres.

Le cafard des bois mâle est souvent attiré par la lumière qu’il peut voler ver elle.

Des mesures de lutte contre les blattes de bois :

Le cafard des bois est une insecte d’extérieure par excellence, il est donc rarement trouvé dans les maisons. Par conséquence le traitement de l’intérieur est rarement demandé.

En effet les pesticides qui contrôlent l’infestation des cafards domestique ne donnent aucun résultat sur le cafard des bois.la seule solution que vous pouvez faire et de les aspirer à l’aide d’un aspirateur et ensuite jetez-les dehors dans le jardin si vous l’avez.

Mais avant de penser aux mesures de lutte, la prévention de ses nuisibles et votre solution de lute optimale. Pour cela on vous propose les gestes suivants qu’ont pour but de garder les cafards de bois hors de votre maison :

  • N’apportez pas les bois de chauffage à l’intérieur de votre habitat tant que vous n’êtes pas prêt à les utiliser.
  • Gardez votre stock de bois loin de votre maison.
  • Scellez les fissures et les petites ouvertures afin qu’elles ne puissent pas s’infiltrer à l’intérieur.
  • Gardez les moustiquaires et les coupe-froid autour des fenêtres et des portes en bon état.
  • Fermez vos stores ou éteignez les lumières la nuit pour ne pas les attirer.
  • Limitez l’utilisation de la lumière de votre véranda pendant la fin de mai et en juin, lorsque les cafards mâles sont souvent en vol.

Si vous habitez près d’une zone boisée et que des cafards des bois entrent fréquemment dans votre habitat, contactez un spécialiste de désinsectisation pour déterminer les options de traitement les plus efficaces pour votre locale.

Conclusion :

Le cafard des bois se nourrit de la matière organique en décomposition comme les arbres et le bois décomposition et la litière de feuilles. Ils ne mangent pas le plastique, le carton ou les meubles de votre maison. Ils ne sont que des nuisances s’ils trouvent leur chemin vers votre maison.

vous pourriez aussi aimer